-A A +A

Sophie-Anne, DGS de 38 ans :« Reconnaissante à jamais…»

«Reconnaissante à jamais…» ont été les premiers mots de Sophie-Anne, DGS de 38 ans, à propos du SNDGCT. Confrontée à des problèmes relationnels importants, et de nature destructive, au sein de sa hiérarchie, elle souhaite témoigner de sa reconnaissance envers le Syndicat, et tout particulièrement Isabelle JOLY et Bernard BEZARD, qui l’ont accompagnée et soutenue dans cette épreuve.

Isabelle JOLY et Bernard BEZARD ont apporté une écoute attentive à l’exposé de la situation de Sophie-Anne. «C’est avec empathie et bienveillance, qu’ils ont mesuré l’ampleur du problème et ont su délivrer les conseils et recommandations pour m’accompagner dans l’épreuve. Bernard BEZARD a su m’accompagner et me soutenir pour aller de l’avant sans perdre confiance. Grâce à son soutien, j’ai aujourd’hui retrouvé un cadre de travail apaisé, intéressant, dans un environnement respectueux de l’individu. Les meilleures conditions me sont ainsi offertes pour exercer et apporter le meilleur à la collectivité qui m’accueille.».

Forte de cette douloureuse expérience, Sophie-Anne affirme que le harcèlement au travail, l’abus de pouvoir, le goût du conflit permanent, le non-respect de l’individu, sont les ingrédients parfaits pour l’inefficacité et la démobilisation des agents, quelle que soit leur position hiérarchique.

«Je ressors de cette épreuve enrichie personnellement et infiniment reconnaissante envers Isabelle et Bernard, qui ont su changer le cours de l’histoire et me redonner confiance. Je ne l’oublierai jamais…».